Chute des mariages au Québec

Chute des mariages au Québec

Les gens se marient de moins en moins au Québec. Chez ceux et celles qui ont 40 ans et moins, on préfère l’union libre. Et lorsque deux personnes choisissent de s’épouser, c’est de moins en moins devant un ministre du culte.

L’édition 2017 du Bilan démographique du Québec, une publication annuelle de l’Institut de la statistique du Québec, est formelle : « Le nombre des mariages religieux diminue au sein de l’ensemble des mariages au bénéfice des mariages civils qui continuent de gagner en popularité ».

En 2016, 21 949 mariages ont été célébrés au Québec lors de cérémonies civiles (au palais de justice ou dans une mairie) ou religieuses (dans un lieu de culte). C’est 450 de moins qu’en 2015.

Les statistiques indiquent aussi que seuls 42 % des mariages ont été célébrés devant un prêtre, un pasteur ou un officiant reconnu par le Directeur de l’état civil du Québec.