Revue Sainte Anne Sommaire

ÉDITORIAL JANVIER - FÉVRIER 2018

Oh boy! Une année toute neuve!

Oui, une année toute neuve… 2018! ouf! Pour moi, plus jeune, déjà d’évoquer «l’an2000» me paraissait très futuriste… je ne peux pas croire qu’on en soit déjà en 2018! Le temps passe si vite. 
En tout début d’année, il est courant de se sentir animé d’un désir de renouveau, de changement, de résolutions «qu’on tiendra pour vrai cette fois-ci!». Votre Revue, notre Revue, a le même désir. L’année 2017 a été marquée par de nombreux changements et départs sans compter les accumulations de problèmes de l’automne qui ont créé l’inacceptable retard de novembre pour lequel, encore une fois, je m’excuse sincèrement.

Nouveaux collaborateurs, nouvelles chroniques et, dans certains cas, retour aux sources, la Revue s’adapte continuellement en fonctions des demandes et attentes de ses lecteurs et c’est à la fois un plaisir et un honneur de tout mettre en place pour essayer de vous plaire, parution après parution.

Dans cette première édition de 2018, vous serez heureux de revoir de vieux amis et de découvrir des nouveautés, pas si nouvelles… En effet, cette édition apporte le retour de la section des Faveurs obtenues et elle vous en présente toute une! Vous êtes, bien sûr, invités à nous partager vos témoignages de faveurs obtenues en priant sainte Anne. Ces événements ou expériences partagées alimentent notre foi et la gardent bien vivante.

La chronique Tranche de vie sera maintenant signée de la main d’Anne Blouin qui signe déjà celle intitulée «Au cœur de l’entrevue». Je suis certaine que comme moi, vous serez émus et ramenés dans vos souvenirs en lisant sa première tranche.

Le Courrier des lecteurs cède la place aux «Prières et demandes de nos lecteurs» tandis que les recettes, oui LES RECETTES, reviendront occasionnellement dans nos pages, mais je me réserve le droit de ne pas en mettre chaque mois, attribuant cette page à un «choix de la rédactrice» qui pourra être une recette… ou autre chose; on verra!

Commençons cette nouvelle année ensemble, en se souhaitant mutuellement de la santé, du bonheur et du temps pour apprécier ce que la vie nous propose. Que nos cœurs soient charitables, nos esprits ouverts et nos relations sincères.

Merci d’être là et de nous lire, bonne et sainte année2018 à vous et ceux qui vous sont chers!

 

- Lucie Ricard, rédactrice en chef

Création en mouvement

Cela m’attriste quand je rencontre des gens qui se protegent ferocement de toute modification dans leurs relations et dans leur facon

de vivre. Oui, ils s’evitent ainsi beaucoup de heurts, mais aussi beaucoup de joies.

A ma mere, femme vivante et tres expressive,mais qui traversait de rands bas a travers les hauts de sa vie, une amie avaitdit : ≪ Depuis que je  suis petite, je me suis habituee a me proteger des grands mouvements de joie et de tristesse de l'existence.

Mais en te regardant les vivre, je m’apercois qu’en ne voulant pas  ouffrir, je me suis privee de grandes joies. ≫ La creation est constamment changeante et en mouvement. C’est le mouvement eternel

que le Createur a donne a son oeuvre. C’est a travers le changement que peuvent naitre les plus belles decouvertes.

Les jours passent, les semaines… puis c’est une nouvelle annee. C’est merveilleux !

Meme si on essaie d’arreter le temps et le changement dans notre corps  comme dans le monde autour de nous, les choses continuent de se transformer. Je suis convaincu que c’est en entrant dans ce mouvement, en faisant corps avec lui, qu’on est le plus heureux. A rester au bas d’une montagne on peut, oui, apprecier sa beaute. Mais, si vous avez deja escalade une montagne, vous connaissez la souffrance de la montee. Toutefois, je parie que ce dont vous vous souvenez encore mieux, c’est le sentiment de victoire d’avoir reussi et la joie de la decouverte du sommet. La descente, elle aussi, peut etre belle et inoubliable...suis convaincu que c’est en entrant dans ce mouvement, en faisant corps avec lui, qu’on est le plus heureux.

 

- Charles Duval, Supérieur provincial des Rédemptoristes